top of page
  • Photo du rédacteurISAG

Synthèse macro-financière (T4-2023)

L’Association des Stratégistes en Investissement de Genève (ISAG) consulte les chefs économistes et directeurs des investissements de 19 banques de la Place Financière de Genève pour établir une synthèse économique et financière sur l’évolution macro-financière des 6 à 12 prochains mois.

Sommet des taux d’intérêt atteint, quelle banque centrale baissera en premier?


L’inflation dans ce contexte, selon les participants, devrait poursuivre sa décrue vers l’objectif des banques centrales, ce qui confirme le scénario de sommet atteint pour les taux d’intérêt. L’ampleur des baisses de taux à attendre en 2024 est la question sur laquelle aucun consensus n’a été trouvé: pour certains la situation économique pourrait justifier des baisses de taux agressives par la Fed, pour d’autres l'institution américaine restera plus prudente vu l’impact uniquement progressif des taux d’intérêt sur l’inflation. De même, le consensus est difficile à trouver sur la banque centrale qui sera la première à baisser ses taux. Plusieurs pensent que la Fed commencera en premier, vu la décélération plus rapide de l’inflation aux Etats-Unis. Un plus faible nombre d’intervenants penche pour la Banque centrale européenne (BCE) vu que la récession plus intense en Europe devrait permettre de réduire rapidement l’inflation. D’autres pensent que ce sera la Banque nationale suisse (BNS) qui baissera en premier, vu l’inflation en dessous de 2% en Suisse et la pérennité de la force du franc.


Obligations de qualité préférées et neutralité sur les actions


En termes de stratégie de portefeuille, les obligations restent clairement le choix préféré des stratégistes, avec un accent sur les obligations de qualité: dette gouvernementale et investment grade. Une majorité des intervenants a ou va encore augmenter la duration des portefeuilles obligataires vu la pentification attendue.

La neutralité demeure le maître-mot sur les actions. Certains stratèges craignent que la récession n’implique une réaction négative des actions en début d’année, de ce fait un positionnement sur des secteurs défensifs comme la santé et les biens de base est souvent mentionné. La majorité des stratèges pensent que le marché américain devrait continuer à surperformer et les marchés émergents, dont la Chine, devraient sous performer. La question sur les 7 Magnifiques (Apple, Microsoft, Alphabet, Amazon, Meta Platforms, Nvidia et Tesla) fait débat, mais de nombreux intervenants estiment qu’ils seront moins les maîtres du marché en 2024 comparé à 2023.


Change et or: consensus favorable sur l’or


L’or bénéficie d’un consensus favorable, vu les attentes de baisse du dollar, la poursuite des incertitudes et les risques d’endettement des Etats. Comme l’or, l’aspect de valeur refuge existe toujours et le franc suisse devrait maintenir sa valeur. Néanmoins, il ne devrait pas évoluer de manière substantielle face à l’euro et au dollar. L’EUR/USD pourrait se raffermir vu les baisses de taux qui pourraient intervenir plus tôt aux Etats-Unis, mais les avis divergent sur ce point, et peu de stratèges anticipent des mouvements majeurs. La volatilité pourrait être plus intense sur les taux de change en général en 2024.


Quels risques pour 2024 ?


Enfin les risques entrevus par les stratégistes pour le futur comprennent la reprise d’un sentiment de méfiance, notamment vu le niveau des déficits publics, une récession plus importante que prévue, notamment en raison de la diffusion lente des charges d’intérêt plus élevées sur les dettes des Etats, des entreprises et des ménages, ainsi qu’un risque de liquidité pour le financement d’actifs moins liquides comme le private equity ou la dette privée. D’autres participants mentionnent un risque latent sur les banques américaines qui n’a pas disparu et qui pourrait resurgir, ainsi que les risques sur les banques chinoises liées à la demande du gouvernement de prêter au secteur immobilier en difficulté. La volatilité sur les devises est enfin un autre risque mentionné pour 2024.

14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page